Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

samedi 25 mars 2017

Equipements TIC 2012 des Wallons

La pénétration des TIC au sein des ménages wallons continue sa progression en 2011. Trois quarts des Wallons ont Internet chez eux. Les offres groupées sont attractives: 56% des ménages en sont équipés. La télévision numérique connaît un véritable "boom"
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 12/06/2012 | Imprimer | Envoyer
Attention ! Page archivée. Son contenu est trop ancien et/ou une page plus récente a été publiée sur ce sujet
Baromètre ICT 2012 de la Wallonie - Citoyens

Les offres groupées de téléphonie et de télédistribution ont le vent en poupe

83% des ménages wallons possèdent une ligne fixe. Le raccordement à la télédistribution concerne 71% des foyers. Toujours en forte progression, les offres groupées (package comprenant au moins deux abonnements parmi l'Internet, la télévision et la téléphonie fixe et/ou mobile) sont présentes dans 56% des ménages (30% en 2009 et 47% en 2010). Il s'agit d'une nouvelle et belle progression des offres groupées cette année.

Ces offres sont liées pour 74% à la téléphonie et pour 26% à la télédistribution. Les packages proposés via la téléphonie ont rencontré un plus grand succès auprès des foyers cette année que ceux via la télédistribution, à l'inverse de 2010 où l'opérateur principal de télédistribution avait lancé avec brio sur le marché des offres groupées plus démocratiques et concurrentielles. Ces différences de chiffres en 2011 concordent avec l'augmentation annoncée par l'opérateur historique du nombre de ses clients pour ses offres multiples et avec la diminution des prix de ses packages.

Parmi les éléments compris dans ces offres groupées, la télévision numérique rencontre un intérêt grandissant auprès des ménages: elle augmente de 6 points par rapport à 2010.

Taux de ménages abonnés en fonction des services compris dans les offres groupées en 2011
Services compris
dans l'offre groupée
Taux de
ménages abonnés
Internet 90%
Téléphonie fixe 89%
Télévision 87%
Téléphonie mobile 16%

77% des ménages, soit plus de trois quarts des ménages wallons, bénéficient de formules avantageuses de téléphonie, quel que soit le type d'abonnement. Une petite proportion de la population (7%) utilise la téléphonie par Internet, liée à leur abonnement Internet (VoIP).

Formules de téléphonie avantageuses dont les ménages wallons bénéficient en 2011. (*) Téléphonie via Internet liée à l'abonnement de téléphonie fixe ou de télédistribution
Formules de téléphonie avantageuses Taux
de ménages
Gratuité le soir et le week-end 71%
Gratuité vers certains numéros prédéfinis 15%
Gratuité vers des numéros de téléphone fixe 14%
Via Internet (*) 7%

17% des foyers ne sont pas (ou plus) raccordés au réseau filaire (paire de cuivre par laquelle passe la téléphonie fixe et/ou l'Internet). Les raisons en sont les suivantes :

  • 64% de ces foyers n'ont pas besoin d'utiliser le téléphone fixe ou sont satisfaits de l'usage seul du GSM pour la téléphonie vocale,
  • 27% passent par le réseau télédistribution pour leur accès Internet et la téléphonie,
  • 9% évoquent d'autres raisons (trop cher, pas besoin de téléphonie, déménagement, etc.).

29% des foyers ne sont pas (ou plus) raccordés à la télédistribution. Les raisons en sont les suivantes :

  • 65% de ces foyers regardent la télévision via Belgacom TV,
  • 16% utilisent une antenne classique ou satellite,
  • 9% n'ont pas de télévision,
  • 10% évoquent d'autres raisons (pas de besoin, usage du lecteur vidéo uniquement, antenne TNT, etc.).

Trois quarts des Wallons ont connecté leur domicile à Internet

La connexion Internet est aujourd'hui adoptée par 71% des ménages. Ce taux était de 64% en 2009 et 70% en 2010. Il s'agit d'une stabilisation en 2011, mais cela confirme la nette hausse observée en 2010 après une croissance régulière depuis 2005. En d'autres termes, 75% des Wallons de 15 ans et plus ont aujourd'hui accès à Internet à leur domicile, soit les trois quarts de la population wallonne. Au sein des ménages, ces accès se répartissent comme suit:

  • 47% via l'ADSL classique ou light,
  • 37% via l'ADSL rapide ou le SDSL,
  • 13% via le câble de la télédistribution,
  • 2% répartis entre différents systèmes et opérateurs de téléphonie mobile (stick USB 3G ou modem 3G intégré à l'ordinateur),
  • 1% via des connexions à très haut débit (satellite ou fibre optique).

Ces taux confirment le succès des abonnements via le réseau filaire et aux offres groupées incluant l'Internet liées, au détriment des offres liées au câble de la télédistribution.

Globalement, les ménages sont encore plus satisfaits de leur connexion Internet à domicile qu'en 2009 et 2010. Cela semble toujours lié à la performance croissante des connexions à haut débit:

  • 50% en sont très satisfaits (31% en 2009 et 47% en 2010),
  • 41% en sont assez satisfaits (53% en 2009 et 42% en 2010),
  • 7% en sont peu satisfaits (12% en 2009 et 9% en 2010),
  • 2% n'en sont pas du tout satisfaits (4% en 2009 et 3% en 2010).

Les 9% de foyers qui jugent leur connexion à Internet peu ou pas du tout satisfaisante justifient leur mécontentement par:

  • la lenteur ou le débit insuffisant: 60% des cas,
  • la perte régulière de leur connexion: 55%,
  • l'apparition d'autres problèmes techniques (longues coupures, problèmes avec la TV numérique): 32%,
  • l'incapacité du support technique à résoudre leur problème: 10%,
  • des difficultés avec le WiFi: 10%,
  • un rapport qualité-prix de leur connexion insuffisant (surtout en matière de téléchargement): 3%.

Le boom de la télévision numérique

Outre la télévision (tous modèles compris), l'ordinateur et le WiFi restent les équipements les plus fréquents dans les foyers wallons connectés à Internet. Leur pénétration au sein de l'ensemble des ménages croît encore en 2011 après avoir grimpé respectivement de 4 et 10 points en 2010. Cependant, d'autres matériels pourraient bien à l'avenir bousculer le classement des équipements high tech disponibles dans les ménages.

Les équipements pour recevoir la télévision numérique font un bond de 10 points et passent largement la barre de la moitié des ménages wallons équipés (soit deux tiers des ménages connectés à Internet). De même, après des bonds remarquables en 2010, de nouvelles progressions sont encore enregistrées pour les autres matériels, comme les télévisions à écran plat, dont la plupart permettent de visionner la télévision numérique ou des films en haute définition (HD).

Taux de pénétration des équipements TIC au sein des ménages wallons en 2010 et 2011
Equipements au domicile Taux de ménages
2011
Taux de ménages
2010
Taux de ménages
connectés à Internet
2011
Taux de ménages
connectés à Internet
2010
Ordinateur fixe ou portable 72% 72% 97% 99%
Télévision (tous modèles) 83% 79% 83% 79%
WiFi 51% 48% 72% 65%
Télévision à écran plat 61% 57% 66% 62%
Décodeur pour la TV numérique 55% 45% 65% 56%
Lecteur HD et Blu-Ray 43% 41% 49% 45%
Console de jeux 30% 31% 39% 41%
Tablette tactile 7% 5% 8% 5%

Au sein des familles wallonnes, le taux de pénétration des décodeurs numériques avait déjà progressé de 19 points en 2010 (26% en 2009). Ces derniers, le plus souvent connectés à Internet, offrent une multitude de services interactifs (enregistrement, time-shifting, VOD, etc.), ce qui explique la stagnation des lecteurs HD ou Blu-Ray depuis 2010. Le taux de pénétration des télévisions à écran plat a encore augmenté de 4 points en 2011, après avoir fait un saut de 14 points en 2010 (43% de ménages équipés en 2009).

Les tablettes tactiles (l'iPad en étant le représentant emblématique) continuent leur percée et séduisent de plus en plus de ménages, mais de manière assez timide.

Multi-équipement. Succès des portables, ultraportables et tablettes

40% des foyers wallons disposent d'au moins deux ordinateurs. C'est une légère progression (38% en 2010). Ce taux monte même à 55% si l'on considère uniquement les ménages connectés à l'Internet. Le parc informatique au domicile des wallons est composé au total de plus ou moins 2.050.000 ordinateurs (1.910.000 en 2010). Il augmente donc aussi cette année.

Plus de la moitié des ordinateurs présents au domicile des familles wallonnes sont des portables ou ultraportables. En effet, sur l'ensemble des ordinateurs présents dans les ménages, on note:

  • 44% d'ordinateurs fixes (51% en 2010),
  • 40% d'ordinateurs portables (40% en 2010),
  • 16% d'ordinateurs ultraportables (Netbooks ou tablettes) (9% en 2010).

On est ainsi passé d'une proportion égale de fixes par rapport aux portables en 2010 à une prépondérance des portables en 2011 (56% de portables ou ultraportables). L'ordinateur portable (ou ultraportable) supplante donc progressivement l'ordinateur fixe dans les ménages.

Parmi les foyers qui disposent d'un accès à Internet, tous ou presque (97%) utilisent l'ordinateur comme terminal, comme en 2010. Dans des proportions moindres, ces familles connectent également d'autres équipements à Internet:

  • la télévision pour 28% (idem 2010, mais + 11 points par rapport à 2009),
  • la console de jeux pour 11% (- 4 points par rapport à 2010),
  • l'ordinateur de poche ou le mobile pour 15% (+ 4 points par rapport à 2010),
  • la tablette tactile pour 4%,
  • un autre matériel (iPod, lecteur Blu-Ray, etc.) pour 2%.

Toutefois, il faut relativiser les taux présentés sur la télévision comme terminal d'accès à Internet. En effet, si les nouveaux téléviseurs sont formellement compatibles, les services clients pour se connecter à Internet restent marginaux. Il est probable que certains citoyens comptabilisent plutôt leur abonnement à la télévision numérique lorsqu'on leur parle de terminaux connectés.

Présentant des taux stables depuis 2009, les sticks USB permettant de connecter son ordinateur à Internet de n'importe quel endroit via une connexion sans fil (WiFi, GPRS, Edge, 3G) sont appréciés par un certain nombre de personnes: 7% des Wallons de 15 ans et plus possèdent un stick USB WiFi et 9% un stick USB 3G.

7% des foyers non équipés ont l'intention de s'y mettre en 2012

L'inutilité perçue, le manque d'intérêt ou l'absence de besoin restent les premiers motifs du non équipement en ordinateur au sein des foyers. En second lieu, c'est le manque de compétences TIC requises pour utiliser un ordinateur qui est invoqué.

Motifs du non équipement parmi les ménages wallons sans ordinateur au domicile en 2011
Raisons de ne pas s'équiper d'un ordinateur Ménages sans
ordinateur
Pas d'utilité, pas d'intérêt ou pas de besoin 50%
On ne sait pas s'en servir. On n'a personne
pour nous expliquer. C'est trop compliqué
19%
Nous sommes trop âgés 16%
C'est trop cher 7%
On n'a pas le temps 3%
Peur des problèmes de sécurité et des virus 1%
Autre raison (usage uniquement au travail, etc.) 3%

Toutefois, 7% de ces familles, soit 2% de l'ensemble des ménages wallons, ont l'intention de s'équiper d'un ordinateur sous l'année.

Quant aux familles n'ayant pas connecté leur domicile à Internet, 4% d'entre elles déclarent qu'au moins un membre du ménage utilise Internet en dehors du domicile, soit un peu plus d'1% des ménages wallons. Elles sont par ailleurs 7% à indiquer vouloir connecter leur domicile dans l'année qui vient, ce qui correspond également au taux d'intention d'équipement en ordinateur.

Cela veut dire que l'achat d'un ordinateur entraîne presque automatiquement la connexion du domicile à Internet. En effet, 97% des foyers wallons disposant actuellement d'un ordinateur ont également connecté leur domicile à Internet.

Pour les ménages wallons qui ne sont pas encore connectés à Internet, 93% n'ont pas l'intention de s'abonner et le justifient par les motifs suivants:

Motifs de la non connexion parmi les ménages wallons sans Internet au domicile en 2011
Raisons de ne pas connecter le domicile à Internet Ménages sans
Internet
Inutile pour le ménage 41%
On ne sait pas s'en servir. C'est trop compliqué 18%
Nous sommes trop âgés 18%
C'est trop cher 6%
Utilisation d'Internet au travail ou à l'école 5%
On n'a pas le temps 3%
Usage d'Internet chez des proches 3%
Refus d'Internet par idéal de vie ou par principe 2%
Des proches utilisent Internet pour eux 1%
Problèmes de logement ou déménagement en cours 1%
Pas moyen d'avoir une ligne DSL dans la rue < 1%
Autre raison (handicap, etc.) 1%

Les ménages qui ne sont pas connectés à Internet sont principalement des femmes seules de 65 ans ou plus et des couples sans enfant parmi lesquels le chef de ménage a plus de 45 ans. Ces deux groupes particuliers de foyers composent à eux seuls 53% des ménages non équipés. En effet, parmi les ménages non connectés à Internet :

  • 26% sont des femmes seules de 65 ans ou plus,
  • 17% sont des couples sans enfant de 65 ans ou plus,
  • 10% sont des couples sans enfant de plus de 45 ans,
  • 8% sont des femmes seules de 45 à 64 ans,
  • 7% sont des hommes seuls de 65 ans ou plus,
  • 7% sont des hommes seuls de 45 à 64 ans.

Les 25% restant sont partagés entre les autres types de ménages et catégories d'âges du chef de famille.

Portail de la Région wallonne